Le vieux fort Zeelandia à Paramaribo

Le fort Zeelandia se dresse fièrement au bord du fleuve Suriname à l'ombre d'acajous centenaires. C'est là qu'est née Paramaribo, une petite colonie de commerce qui est aujourd'hui devenue une capitale dynamique de 290 000 habitants. En visitant le fort, vous aurez non seulement l'occasion d'en apprendre davantage sur l'histoire du Suriname, mais aussi d'admirer la vue depuis la terrasse du café du musée.

Arts Et Culture

Une colonie hollandaise

C'est en 1614 que les premiers habitants néerlandais ont fondé un poste de commerce fortifié en pierre, près d'un village indien le long du fleuve. En 1651, les troupes anglaises de Lord Willoughby ont pris la colonie et l'ont transformée en une véritable forteresse. Ils en furent ensuite chassés à leur tour en 1667 par les colons hollandais, qui l'ont alors appelée Fort Zeelandia. Les bâtiments actuels du fort en briques (les briques ont été importées des Pays-Bas) dotés de volets verts, d'un toit de tuiles rouges et de lanternes en fer forgé n'ont été construits qu'en 1784. Depuis la cour, un escalier de pierre mène au corridor, le long des 3 points d'observation qui offrent une vue panoramique sur le fleuve couleur d'argile.

Maquette du premier fort

Maquette du premier fort

Musée du Suriname

Aujourd'hui, le fort abrite le musée du Suriname. Dans les différents bâtiments se succèdent des pièces d'époque et des salles d'exposition avec des photos et des objets historiques. Ces expositions illustrent le passé indigène, l'époque coloniale et les différentes cultures ethniques du Suriname. On trouve dans l'ancien entrepôt de poudre à canon la reproduction d'une pharmacie du 19ème siècle avec un comptoir et des flacons de médicaments d'origine. Une des anciennes cellules de prison aux murs décorés de faïence bleue de Delft fait désormais office de boutique du musée. Vous pourrez y acheter des produits d'artisanat local, des cartes postales et des livres sur le Suriname. Le dimanche ont lieu des visites guidées du fort. La visite ne couvre pas seulement l'histoire colorée du fort mais aussi les châtiments corporels subis ici par les esclaves. Une plaque commémorative sur l'un des bastions rappelle une tragédie plus récente, les meurtres de décembre 1982. Les impacts de balles sont encore visibles dans le mur sur le côté de la rivière : 15 opposants politiques au régime militaire de Desi Bouterse ont été exécutés ici.

Dîner avec vue sur les ruines

Dîner avec vue sur les ruines

Dîner sur l'eau

Le fort Zeelandia dispose d'un restaurant accueillant, le Baka Foto. La journée, vous pouvez vous y arrêter pour boire un café ou manger des sandwiches et des salades. Le soir, le restaurant offre un cadre magnifique pour un dîner avec vue sur le fleuve Suriname. La cuisine sophistiquée comprend des plats fusion et internationaux avec des influences du Suriname. Laissez-vous tenter par le pom avec du canard et de l'orange ou un thon local préparé de 4 manières différentes. Pour un repas plus simple, dirigez-vous vers les restaurants de Waterkant, la promenade en bord de fleuve près du musée. Goûtez les spécialités locales comme la soupe « de saoto » (soupe de nouilles au poulet) et le telo trie (du manioc frit avec de petits poissons frits), le tout arrosé d'une bière locale, la Parbo.

Voir le Guide Réserver un vol

Thèmes associés

*Tous les montants sont en EUR. Les taxes et les surcharges sont comprises. Pas de frais de réservation applicables. Les prix affichés peuvent varier en fonction de la disponibilité du tarif.

Les prévisions météorologiques proviennent de World Weather Online. Air France-KLM n'est pas responsable de la fiabilité de ces données.